Orange veut se doter de son propre OS pour mobiles

Dans une interview au Figaro, le directeur général de France Télécom/Orange, Stéphane Richard, dévoile un nouveau projet ambitieux: monter avec les grands opérateurs européens leur propre plateforme mobile.

[...]C’est pour cela que j’ai invité le 8 octobre à Paris les patrons de Vodafone, Telefonica et Deutsche Telekom. Nous voulons réfléchir en commun à la création d’un système d’exploitation, qui est le cheval de Troie utilisé par les Google et autre Apple pour établir leur propre relation avec nos clients. Nous militons pour le monde le plus ouvert possible. À nous quatre, nous pesons près d’un milliard de clients et avons une vraie force de frappe et capacité d’influence sur l’industrie. Cela peut prendre diverses formes: une société commune, petite usine à applications communes, nous allons voir… Nous ne voulons pas être des suiveurs mais reprendre les rênes dans l’innovation.

Quelque part, il n’a pas tort, avec 1 milliard de clients on peut se permettre le luxe de l’ambition. Toutefois, mon point de vue de développeur est qu’il devient compliqué de s’y retrouver et de bâtir des applications complexes à vrai valeur ajoutée.

D’autre part, on s’aperçoit avec les déboires de Bada (j’y reviendrai dans un billet un peu plus tard), que même avec une force de frappe colossale, il n’est pas évident de s’imposer dans un métier qui n’est pas le sien.

Enfin l’habitude des opérateurs est plutôt de brider l’innovation en général pour ne favoriser que les ROI rapides. La preuve avec ce qu’on nous prépare pour les prochains mois: la fin des forfaits 3G illimités et le passage obligé au tiroir-caisse…

Oops … prochain Windows Phone 7 par Samsung – GT-i8700

Samsung, décidément sur tous les fronts est en préparation de son premier mobile sous Windows Phone 7.

Pour rappel, WP7 est un « nouvel » OS made in Microsoft, dont le but avoué est de rompre avec les critiques de Windows Mobile (que j’aimais bien pour ma part). Pour une fois, il s’agit réellement d’une évolution puisque WP7 utilise extensivement les frameworks Silverlight et XNA pour les jeux.

Bref, voici un petit teaser de cet appareil. Alors je préviens: la vidéo est pourrie, comme les photos d’ailleurs – ça change: j’ai fait ça très rapidement avec un matériel dedié (en l’occurence mon petit Spica); Et puis ça donne un petit côté leak prononcé ;)

Continue Reading

Transformer son galaxy spica en mini-Galaxy S

spicaLe Samsung Galaxy Spica est l’un des meilleurs android phones sur le marché en terme de rapport qualité/prix.

Il bénéficie des meilleurs commentaires qu’il m’a été donné de voir sur les forums.

Son passage en Android 2.1 ‘Eclair’ y est surement pour beaucoup.  Du coup, l’absence de support de la part de Samsung pour le faire évoluer en 2.2 ‘Froyo’ déçoit nombre d’utilisateurs qui souhaitent le garder encore un moment.

En effet, malgré son grand âge pour un produit hi-tech, le petit Spica reste parfaitement opérationnel.

Du coup, un certain nombre de développeurs bien intentionnés et décidés à ne pas lui laisser une retraite tranquille au fond d’un tiroir, proposent des solutions pour le faire évoluer. Cela se passe en cuisine à base de flash de firmware.

Cette opération relativement délicate (selon la sensibilité de l’utilisateur) est potentiellement dangereuse : une mauvaise manip empêchera votre téléphone de démarrer à tout jamais, le transformant en brique selon l’expression consacrée;

(Cela dit, j’ai lu qq part que malgré des efforts acharnés, le Spica était un-bric-able !)

Et je le confirme car novice dans le domaine du flash de firmware, j’ai réussi, non pas du premier coup mais après quelques efforts à upgrader sensiblement mon Spica.

Tout d’abord, si vous avez comme moi un téléphone opérateur « vierge », il faut d’abord le rooter, c’est-à-dire donner la possibilité d’accéder aux fonctions administrateur du système d’exploitation.

Pour ce faire un premier flash s’impose : j’ai utilise le LK2.08 que vous trouverez sur cet excellent site. Il vous faudra aussi le logiciel Odin pour réaliser ce flash. Tout sur Odin ici, ici et .

Une fois cela fait, vous serez alors capable de mettre votre ROM à jour via le menu « Recovery » et vous concoter une ROM perso basée sur le travail gratuit d’utilisateurs passionnés. J’ai donc de mon côté utilisé cette page indispensable, qui permet de rajouter un certain nombre d’options et d’applications directement dans le téléphone.

A vous les joies du multi-touch, du flash, du Wifi tethering (qui fonctionne super bien en plus). L’interface aussi est ameliorée puisqu’elle reprend celle du Galaxy S et froyo: Plus de drag hasardeux pour faire apparaitre les applis, et des boutons pour faire défiler les bureaux.

C’est tout simplement magique et CA MARCHE !!

Caketuzz ouvre sa page fan facebook

J’ai décidé de créer une page fan sur facebook pour mon site d’applications mobiles Caketuzz.

L’idée est bien sur d’augmenter la visibilité de mes applications, mais pas seulement.
En réalité, l’ouverture d’un tel compte a pour but de tester de nouveaux services liés au partage de contenu pour les réseaux sociaux. Autrement dit, mes prochaines applications vont embarquer des fonctionnalités social networks, facebook pour le moment et bientôt twitter, afin que vous, chers lecteurs et clients puissiez partager facilement les infos qui vous intéressent avec vos contacts.

La page facebook, bien qu’encore en construction, est visible à cette adresse:
http://www.facebook.com/pages/Paris-France/Caketuzz-mobile-softwares/154841374528513

N’hésitez pas à devenir « fan », plus vous serez nombreux, plus cela m’aidera dans les futurs développements à venir :)

N’hésitez pas non plus à laisser un commentaire ici ou là sur vos attentes en logiciels mobiles.

BadaDOF, le calculateur hyperfocal pour le Samsung Wave est disponible

BadaDOF est le portage de mon application PocketDOF pour les mobiles Samsung tournant sous Bada (le Wave pour le moment).

Il s’agit d’un calculateur pour les photographes permettant de calculer l’hyperfocale et la profondeur de champs suivant un boitier et un objectif donné (et quelques autres paramètres).

La fonction ReverseDOF, permettant d’effectuer le calcul en sens inverse (ie le calcul des paramètres de prise de vue en fonction de la profondeur de champ demandée) est également présente dans l’application.

Ainsi, avec BadaDOF, mon calculateur d’hyperfocale existe pour les plateformes Windows Mobile, Android et Bada.

Comme les autres, BadaDOF est proposé au prix de 2€. Par contre, il est disponible uniquement sur le Samsung App Store. (Cherchez BadaDOF)

Samsung souhaite autoriser la publicité embarquée sur Bada

Suite à l’initiative et à la pétition de badadev.com demandant à Samsung d’autoriser la pub dans les applications Bada présentes sur l’ Application Store, Samsung a officiellement répondu sous la forme suivante:

Dear badadevs,

We have read about your concerns regarding advertising within bada apps
on badadev.com.

Our core focus as platform provider is to make bada developers happy,
and we have come to an agreement to speed up the process of allowing
advertising within the apps
to support developers better.

However, because this involves several legal issues, we need to make
sure that our current terms and conditions do not have any problems. We
hope this will not take too long and expect we should be able to start
approving applications with advertising towards the end of Sept.

We truly appreciate your thoughts and concerns to support bada
developers better and look forward to more insights.

Sincerely,

Samsung bada Team

Cette réponse formelle amène un certain nombre de réflexions quant à la politique menée par Samsung pour son store et son OS phare, Bada.

Continue Reading